meilleur investissement

Comment être sûr de faire le meilleur investissement ?

Les investisseurs attendent beaucoup de 2019. Le taux moyen du crédit immobilier est historiquement bas. Il est passé sous la barre des 1,30 %. Fini le profil premium de l’acquéreur pour accéder à un prêt immobilier au meilleur taux. Avant d’investir, il faut savoir que chaque produit d’épargne est soumis à 3 types impôts : les prélèvements sociaux, l’impôt sur le revenu et l’impôt sur les plus-values. Toutefois, le taux d’imposition‎ dépend de la nature produit financier qui est souscrit : actions, obligations, livrets…

Alors quels sont donc les meilleurs placements pour cette année ?

Dans quoi pouvez-vous investir ?

SCPI de rendement

Une SCPI de rendement est un investissement immobilier qui permet à un investisseur de placer son argent sans souci de gestion. Une société de gestion s’occupe de gérer le parc immobilier. L’autre avantage est qu’elle procure un niveau de protection en mutualisant le risque, celui-ci reposant sur plusieurs actifs immobiliers.

La société de gestion dispose d’un agrément de l’AMF et est tenue de publier un rapport annuel et des bulletins trimestriels. Au cours des 10 dernières années, le taux de rentabilité d’une SCPI a été plus important que d’autres placements, tels que le livret A, les actions et les obligations.

On distingue une SCPI à capital variable, dont la‎ taille est directement liée aux demandes de souscription ou de retrait, d’une SCPI à capital fixe, dont le capital reste fixe aussi longtemps que la société de gestion ne décide pas d’émettre de nouvelles parts. Elle est donc responsable de fixer le montant, le volume et la durée de l’augmentation de capital.

Crowdfunding immobilier

Le Crowdfunding immobilier est un type d’investissement participatif, qui permet d’investir dans un projet immobilier proposé sur une plateforme en ligne. L’investisseur du bien ne devient pas co-propriétaire mais finance la sortie de terre d’un projet‎. Lorsque les appartements sont vendus, l’investisseur sera remboursé avec intérêts.
Après environ 10 ans d’existence, il s’étend à d’autres secteurs, comme l’immobilier ancien ou le financement de structures. En 2014, un cadre réglementaire plus favorable a été mis en place. Cependant, l’investisseur reste imposable sur les sommes investies et les gains réalisés.

Investissement socialement responsable

3 catégories d’investissements socialement responsables existent sur le marché :

  • Les fonds environnementaux → Ils tiennent compte de l’influence de l’entreprise sur l’environnement naturel. Dans le domaine social, le critère est la gestion des employés et les relations entretenues avec les fournisseurs‎. Le critère de gouvernance s’attardera sur la déontologie des dirigeants.
  • Les fonds d’exclusion → Comme son nom l’indique‎, ce type de placement exclut les entreprises qui ne respectent pas les normes et les conventions internationales‎.
  • Les fonds thématiques. Ils sont composés d’entreprises liées aux thèmes du développement durable, tels que l’eau, les énergies renouvelables, le climat et la santé…

Ce type de placements propose des produits variés pour répondre aux attentes sociétales des ‎investisseurs tout en proposant des performances de rendement.

Placements privés

Depuis sa création en 2013, le placement privé (PP) désigne une émission de titres qu’une entreprise décide de réserver à un nombre limité d’investisseurs.

C’est l’opportunité pour une entreprise de lever des fonds plus facilement que faire appel à des fonds publics car le PP n’est pas soumis au contrôle de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).‎ Des droits préférentiels peuvent être accordés aux investisseurs privés lors de la souscription.

Cependant, le règlement européen, applicable à partir du 21 juillet 2019, provoquera la disparition du placement privé. En effet, les entreprises ne pourront plus y recourir pour mettre en place un financement, car toutes les offres devront s’analyser comme des « offres au public ».

Le nouveau règlement vise notamment à faire bénéficier les entreprises de sources de financements plus diversifiées dans l’Union européenne et aux épargnants de trouver de nouvelles possibilités de placements.

Comment gérer de la meilleure manière ?

Choisir son financement

Le prêt amortissable classique ‎est souvent la solution retenue pour les particuliers qui veulent acquérir obtenir un meilleur investissement dans un bien immobilier. Il est à taux fixe ou à taux révisable. Dans ce cas, les mensualités payées par l’emprunteur remboursent, chaque mois, une partie des mensualités.

Le prêt in fine permet à l’emprunteur de ne rembourser que les intérêts pendant toute la durée du prêt. Le capital est, quant à lui, remboursé d’un seul coup, à la dernière mensualité. Ce type de prêt se justifie pour les personnes qui touchent d’autres revenus financiers et/ou‎ sont fortement imposées.

Sélectionner une banque

Les banques en ligne continuent leur progression. En 2019, le trio des meilleures banques, est mené par Hello Bank, ING Direct et Monabanq.

C’est grâce à leurs faibles frais bancaires qu’elles sont plébiscitées par les Français. Les clients des banques en ligne dépensent, en moyenne, entre 8€ et 46€ alors que ceux des banques traditionnelles dépensent entre 71€ et 212€‎.

Par ailleurs, ils bénéficient ‎d’un service client téléphonique, souvent, disponible jusqu’à 21 heures et ne peuvent pas se plaindre d’une mauvaise relation avec certains banquiers.

Il est à noter que chaque banque, dans le cadre d’une demande de crédit immobilier, demandent des informations concernant la capacité financière de l’acquéreur. ‎Évidemment elles demandent aussi que son profil corresponde à ses attentes.

Opter pour une bonne gestion comptable

Les entreprises ont le choix de tenir leur propre comptabilité ou de faire appel à un expert-comptable comme lmpartenaire.net, capable de vérifier, surveiller et redresser les comptes. ‎Les opérations financières doivent être répertoriées dans le grand livre, le livre journal et le livre inventaire. ‎La gestion bancaire est confiée à un trésorier chargé des liquidités, d’une part, et des risques de l’autre.

Les sociétés de conseil en gestion accompagnent les entreprises depuis leur création et les conseillent dans le cadre d’un investissement tel que le rachat ou la cession des actifs.

Pour les particuliers, c’est le comptable immobilier, qui, en relation avec les copropriétaires, collabore avec le syndic et le gérant. En charge d’un portefeuille d’immeubles, il assure sa comptabilité.

Investir en toute sécurité est souvent synonyme de faible rendement. Les Français, champions européens de l’épargne, privilégient la sécurité à la rentabilité pour leurs placements financiers.

Pour investir sans vous tromper, n’hésitez pas à faire appel à un cabinet de comptabilité, surtout s’il s’agit d’un premier investissement. Une équipe d’experts-comptables et de juristes en droit fiscal vous conseilleront pour faire le bon investissement, fructifier votre argent et votre patrimoine.

Quant aux investisseurs qui acceptent une certaine volatilité du marché, les secteurs du luxe, de l’aéronautique et de la santé sont les meilleurs titres à acquérir en bourse. Ils n’ont cessé d’être rentables depuis 10 ans.